Historique de Chantelou


En 1981, la famille Healy, déracinée d'Irlande, s'installe dans une ancienne ferme de la Comté d'Auvergne pour y trouver l'air pur et le calme nécessaires à ses cinq enfants dont Chantal, handicapée profonde.

 

Pour ne pas se replier sur la blessure et donc la souffrance causées par le handicap sévère de Chantal et parce qu'ils ont rencontré beaucoup de difficultés à trouver des lieux de vacances acceptant un enfant différent, les Healy décident très vite de faire de la ferme, ses dépendances et son grand terrain un lieu de rencontre qui accueille, en priorité, mais non exclusivement (pour éviter de créer un ghetto) les personnes handicapées, leur famille, leurs amis.

D'un accueil spartiate, mais totalement gratuit dans les années 80, on est passé, suite à d'importants travaux de rénovation, à un hébergement confortable et payant qui aide à rembourser les prêts bancaires obtenus.

Ce centre a reçu confirmation de son existence par un arrêté de création le 1er février 1997. Depuis 1994, il est visité régulièrement par la Commission de Sécurité et autres organismes de tutelle en tant qu'établissement recevant du public.

Appelé Chantelou dès 2001 pour rendre hommage à Chantal, l'enfant du silence, qui a inspiré sa création, ce centre d'accueil est passé de l'état de ruines à un bel ensemble respectueux du style de l'habitat rural de la région vicomtoise où il fait bon vivre une fête familiale, des vacances, un temps de ressourcement, ou même de réflexion et de travail.

Mise en garde: notre terrain de petite montagne reste difficile d'accès pour certaines personnes en situation de handicap physique. Pour plus d'information, nous contacter. Une visite sur site est vivement recommandée.